Armand Marchant, 10e du slalom: "Une top journée qui fait du bien"

Pour sa deuxième participation aux Mondiaux, Armand Marchant s'est a pris la 10e place du slalom messieurs des championnats du monde de ski alpin, dimanche à Cortina d'Ampezzo, en Italie, où la victoire est revenue au Norvégien Sebastian Foss-Solevaag.

"Après un début de saison en demi-teinte, ces championnats du monde étaient un de mes grands objectifs", a déclaré Armand Marchant dimanche lors d'une visioconférence de presse. "On peut dire que le contrat est pleinement rempli, avec mon deuxième meilleur résultat en carrière. C'était vraiment une top journée qui fait du bien. Tous les feux étaient au vert avant ce slalom. Physiquement, ça allait bien, j'avais fait des super sessions d'entraînements. Le matériel était vraiment au point. J'ai saisi ma chance sans vouloir créer quelque chose. J'ai juste fait ce que j'avais fait à l'entraînement ces derniers temps et c'était vraiment une top journée". 

Après avoir terminé 12e de la 1e manche, Armand Marchant s'est classé 8e de la seconde, terminant avec un temps cumulé de 1:48.22, à 1.74 du vainqueur. "C'est une très bonne journée mais j'étais parti pour aller chercher plus que cette 10e place", dit le skieur belge de 23 ans. "C'était serré en première manche, les cinq premiers n'étaient pas loin et je me suis dit qu'il y avait peut-être un coup à jouer. Dans la 2e manche, je pars vraiment dans l'optique d'aller chercher une grosse manche. Je pars super bien, je fais un très bon parcours mais je me suis laissé un peu endormir par le rythme de la 2e partie et je n'ai pas réussi à créer la vitesse comme j'ai pu le faire sur le haut. Je ne finis pas très très bien non plus", ajoute Marchant, qui s'estime capable de monter sur un podium. "C'est réalisable, j'ai toutes les armes pour le faire. Je suis toujours en train d'apprendre pour la suite, pour essayer d'aller chercher ce podium".

Le podium, le Thimistérien s'en était le plus approché l'an dernier à Zagreb, où il s'était classé 5e en Coupe du monde. "Zagreb, c'est le meilleur résultat de ma carrière", dit Armand Marchant. "C'est vraiment ma course-référence. Je sens que petit à petit, je m'en rapproche. Je cherche beaucoup à avoir de régularité en ce moment, à avoir de la constance pour bâtir une carrière". 

Spécialiste du slalom, Armand Marchant avait débuté ses Mondiaux par une erreur lors du Super-G avant de terminer 15e du combiné alpin et 15e du parallèle par équipes. Des résultats qu'on n'a pas l'habitude de voir en Belgique. "C'est important, ça prouve qu'on peut avoir de bons skieurs en Belgique. C'est une très bonne journée pour le ski belge".

Armand Marchant se verrait bien représenter la Belgique en 2022 aux Jeux Olympiques d'hiver de Pékin. "Les Mondiaux sont une bonne répétition car les Jeux sont dans un an et le format est le même, avec des courses d'un jour. Seuls les quatre meilleurs par nation seront présents, c'est vraiment le format qui se rapproche le plus des JO et c'est intéressant de voir comment on est sur ces grands événements. C'était important d'être prêt pour le jour J et je pense l'avoir été. Cela prouve que je suis bien en forme pour la suite et que je suis prêt aussi pour ces Jeux". 

Armand Marchant, 41e du slalom géant à Beaver Creek pour ses premiers Mondiaux en 2015, avait subi pas moins de sept opérations après une terrible chute à Adelboden en janvier 2017 et avait mis de longs mois avant de revenir. 

Le protégé du Français Raphaël Burtin va rentrer en France avec son coach dès lundi. Il envisage de prendre part à deux épreuves de Coupe d'Europe fin février, avant la manche de Coupe du monde de Kranjska Gora en mars, où il espère se qualifier pour les finales de Lenzerheide.

Belga

Toutes les nouvelles

Encore 142 jours jusqu'aux
Jeux Olympiques d'été Tokyo 2020