Bart Swings veut éviter de revenir sans rien d’Inzell

Bart Swings patine depuis déjà huit ans au sommet mondial de la discipline. Mais jamais Bart Swings n’a remporté de prix lors des Championnats du Monde de distance, un événement qui existe depuis 1996.

Ça doit changer cette année. C’est en tout cas ce que pense le patineur de vitesse de 27 ans qui entame sa saison post-olympique. Avec une médaille olympique autour du cou – l’argent lors de la mass start à PyeongChang – il est normal de décrocher un prix sur le Championnat du Monde annuel. Son palmarès actuel : 14 départs en 6 compétitions. Sa meilleure performance : une quatrième place sur le 1.500m en 2016.

Pour mieux se concentrer sur les Championnats du Monde d’Inzell, Bart Swings a laissé tomber le Championnat d’Europe allround de Collalbo et les compétitions de l’épreuve de Coupe du monde d’Hamar. Il s’est longuement entraîné à Inzell même, un village de patinage du sud-est de l’Allemagne. Il est également allé aux Pays-Bas à trois reprises pour des marathons. Deuxième à Breda, cinquième à Tilburg et vainqueur à Herenveen.

Il débutera jeudi, dans la Max Aicher Arena, avec le 5.000 mètres. Dimanche place au 1.500m et à la mass start, un marathon de seize tours. Une discipline qu’il a dans les jambes comme peu d’autres.

Bonne nouvelle pour Bart Swings, Seung Hoon Lee n’est plus dans le peloton. Le Coréen l’avait emporté sur la mass start à Gangneung. Mais à 31 ans, il s’est engagé avec une équipe néerlandaise. Adepte du short-track, Lee court désormais des marathons qui peuvent atteindre 200 kilomètres sur un lac gelé en Autriche.

Mais Bart Swings a quand même toujours des Coréens comme principaux adversaires. Cette année il s’agit de Cheonho Um et Jaewon Chung. Ils se cachent dans le peloton pendant de nombreux tours. Et dans les derniers mètres, ils attaquent de manière impitoyable. Le premier mène d’ailleurs le classement de la Coupe du Monde cette saison. Devant Bart Swings.

En raison de son absence à Hamar, le patineur belge ne pourra participer qu’au 5.000m et à la mass start lors des finales de la Coupe du monde qui se dérouleront à Salt Lake City.

Depuis le 1.500m qui s’est couru dimanche, il est désormais 17e de la discipline au classement mondial. Seuls les douze meilleurs peuvent participer à la finale qui se déroule sur l’ovale olympique de 2002.

Belga

Toutes les nouvelles

Encore 5 jours jusqu'aux
Jeux Européens Minsk 2019