Camp de base à Mito : s'adapter aux conditions japonaises

Olav Spahl, directeur du sport de haut niveau et chef de mission du Team Belgium pour les Jeux Olympiques de Tokyo est de retour d'une visite de travail au Japon. Le COIB a choisi le Kasamatsu Sports Park et l'Adastria Sports Arena, situé à Mito, comme 'camp de base' pour les Jeux et l'hôtel Mito Plaza comme base opérationnelle.

En 2020, le COIB organisera un camp de base pour les athlètes du Team Belgium qui participeront aux Jeux Olympiques de Tokyo à Mito du 7 juillet au 7 août.

« À Mito, les athlètes pourront s'adapter aux conditions japonaises dans la paix et la sérénité », explique Olav Spahl. « Le Kasamatsu Sports Park et le Adastria Sports Arena sont des complexes sportifs magnifiquement rénovés avec d'excellentes installations sportives pour l'athlétisme, le badminton, le basket-ball, le tir à l'arc, le box, l’haltérophilie, la gymnastique, le tennis de table, le triathlon, le judo, l’escalade, l’escrime, le taekwondo, le tennis, le football, le volley-ball et la natation. Toutes ces installations sportives sont proches l'une de l'autre et accessibles à pied. Des infrastructures offrant des possibilités d'entraînement pour le tir et le golf ne sont - également - pas très éloignées de ces sites. De plus, l'infrastructure se prête parfaitement à la relaxation, aux soins et à la récupération. »

Le chef de mission avait fixé plusieurs critères dans sa recherche d’un camp de base : la distance entre l’hôtel et le site d'entraînement, la qualité de l’hôtel, la nourriture et la qualité des installations sportives elles-mêmes, pour n’en citer que quelques-uns.

« Mito est un endroit très intéressant et cela à 90 minutes en train de Tokyo », poursuit Olav Spahl. « Il y a suffisamment d'installations différentes pour permettre, à tous les sports dans lesquels le Team Belgium sera représenté, de s’entraîner dans des conditions favorables. Dans la salle de gymnastique, les athlètes retrouveront les équipements utilisés pendant les Jeux et il y a trois pistes d'athlétisme. Un nouveau terrain de basket-ball et de volley-ball ainsi que la possibilité d'installer un dojo supplémentaire sont aussi accessibles. Toutes les installations sportives sont en excellent état, il y a suffisamment d'espace pour les loisirs et le repos. Un espace médical peut être aménagé. Le Team Belgium a un accord avec un hôpital japonais quant à la dentisterie et l’imagerie médicale.»

Le Mito Plaza Hotel
Le Mito Plaza Hotel est à environ 30 minutes en voiture du Kasamatsu Sports Park. L'aéroport de Narita est à 120 km du complexe sportif et à 90 minutes en train ou en bus de Tokyo. L'hôtel propose une très bonne cuisine qui répond parfaitement aux normes et attentes européennes.

« L'hôtel Mito Plaza est un très bel hôtel très bien entretenu avec des possibilités exclusives pour le Team Belgium », indique le Chef de Mission. « Par exemple il y a un salon entièrement réservé pour la délégation belge. Le Chef de l'hôtel tient compte de nos questions et de nos feedbacks. Contrairement aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008, nous n'emmènerons donc pas notre propre Chef au Japon. Mito est aussi une ville agréable, riche en histoire, nature et culture. L'ambiance y est idéale pour s'évader du centre névralgique et pour y découvrir la culture japonaise. »

Vol direct pour Tokyo
Le décalage horaire entre la Belgique et le Japon pendant les Jeux est de sept heures. Le COIB prévoit, pour les athlètes, un jour et demi par heure de décalage pour s'acclimater. Une période d'adaptation de dix à quatorze jours est donc prévue.

Après l'expérience des Jeux Olympiques de Rio en 2016, les athlètes se rendront à Tokyo via un vol direct grâce au partenaire du COIB: 'ANA'. Le vol Bruxelles-Tokyo dure 11,5 heures.

« Nous nous attendons à ce que la plupart des athlètes aillent d'abord à Mito », explique Olav Spahl, avant de préciser que « les athlètes décideront eux-mêmes. Le COIB conseillera d'aller au village olympique le plus tard possible pour la compétition parce qu’au village, il y aura beaucoup de monde. Il est maintenant important de discuter avec les fédérations et de discuter des préparatifs.

"Un certain nombre de fédérations ont décidé d'utiliser les installations de Mito déjà en 2019 avant leur compétition internationale. Les relais d'athlétisme installeront leur camp à Mito avant le Championnat du Monde de relais à Yokohama en mai. Les Belgian Cats s'y acclimateront pour leur match d'entraînement contre le Japon. En août, ce sera au tour de la fédération de triathlon de se rendre sur place.

« Grâce à ça, nous pourrons recueillir les feedbacks importants des fédérations et des athlètes pour l'année prochaine : comment s'est passé l'ajustement, comment se passe le décalage horaire, … Et pour le Kasamatsu Sports Park et de l’Adastria Sports Arena, il est important d'avoir une idée de ce que les Belges y trouvent important. »

Toutes les nouvelles

Encore 338 jours jusqu'aux
Jeux Olympiques d'été Tokyo 2020