Ces athlètes ont ouvert la voie à l’égalité des sexes dans le sport (2/10)

L’égalité des genres est une priorité absolue pour le mouvement olympique. Pour le Comité International Olympique, "le sport est l'une des plateformes les plus puissantes pour promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes et des filles". Le COIB a lui lancé en 2019 une plateforme Women & Sport qui veut faire tomber les barrières de genre dans le monde du sport tant dans les instances dirigeantes que sur les terrains. Ce combat a déjà été mené depuis de longues années par de nombreuses femmes qui ont fait avancer les mentalités. Retour sur 10 moments sportifs qui ont participé à la lutte pour l’égalité des genres. Dans ce deuxième épisode, évocation de Mildred Didrikson, la première athlète féminine superstar.

Episode précédent

Née en 1911 de parents norvégiens immigrés au Texas, Mildred Didrikson est d’abord une star de basket au collège, mais très vite elle se tourne vers l’athlétisme. Lors des Championnats d’athlétisme amateur avant les Jeux Olympiques de Los Angeles de 1932, elle remporte six disciplines en battant quatre records du monde. Aux Jeux, les femmes ne peuvent participer qu’à trois événements. Elle remporte alors le 80m haies, en battant le record du monde. Elle remporte également l’or au lancer du javelot et l’argent en saut en hauteur. C’est la seule athlète de l’histoire, homme ou femme, à remporter des médailles olympiques dans des disciplines de courses, lancers et sauts.

Après les Jeux, elle fait une tournée avec une équipe de basket d’exhibition. Elle lance ensuite dans trois matchs d’exhibition en Major League of Baseball. En 1935, elle commence à participer à des tournois de golf. Elle remporte le Texas Women’s Amateur Open, mais en raison de son ancien statut de professionnelle, elle se voit refuser le titre. Elle joue alors en PGA, le circuit professionnel américain pour les hommes.

Retour au golf amateur

Après une mise en retrait de trois ans, elle retrouve son statut d’amatrice et revient dominer comme jamais le monde du golf féminin amateur. Associated Press la nomme athlète féminine de l’année de 1945 à 1947. Elle est cofondatrice du circuit LPGA Tour (circuit professionnel américain pour femmes), et elle remporte trois tournois majeurs en 1950.

En 1953, les médecins lui diagnostiquent un cancer du côlon. L’année suivante, un mois après qu’on lui ait enlevé la tumeur, elle remporte son 10e et dernier majeur avec une victoire à l’US Women’s Open. Sa troisième victoire à l’US Open. Malgré cela, son cancer récidive en 1955 et elle décède un an plus tard à l’âge de 45 ans.

Ce n’est qu’en 2003 qu’une femme participera à nouveau à un tournoi sur le circuit PGA. Le fameux magazine Sports Illustrated choisira la championne olympique de saut en longueur et d'heptathlon Jackie Joyner-Kersee comme athlète féminine du 20e siècle. Mildred Didrikson sera classée 2e. Didrikson aura d’ailleurs été une inspiration pour Jackie Joyner-Kersee : "Elle a montré que si elle voulait être une superstar en basket, elle pouvait. Si elle voulait être une superstar en golf, elle l’était. Si elle voulait être une superstar en athlétisme, elle pouvait aussi."

Olympic Channel

Toutes les nouvelles

Encore 178 jours jusqu'aux
Jeux Olympiques d'été Tokyo 2020