Ces athlètes ont ouvert la voie à l’égalité des sexes dans le sport (4/10)

L’égalité des genres est une priorité absolue pour le mouvement olympique. Pour le Comité International Olympique, "le sport est l'une des plateformes les plus puissantes pour promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes et des filles". Le COIB a lui lancé en 2019 une plateforme Women & Sport qui veut faire tomber les barrières de genre dans le monde du sport tant dans les instances dirigeantes que sur les terrains. Ce combat a déjà été mené depuis de longues années par de nombreuses femmes qui ont fait avancer les mentalités. Retour sur 10 moments sportifs qui ont participé à la lutte pour l’égalité des genres. Dans ce quatrième épisode, évocation de la mythique joueuse de tennis Billie Jean King.

Episodes précédents : 123

Le tennis féminin n’en serait pas où il est aujourd’hui sans Billie Jean King. Même si elle a été une des meilleures joueuses de l’histoire, avec 12 titres en simple et 27 en double en Grand Chelem, elle restera aussi dans les mémoires pour sa victoire dans ce qu’on a appelé ‘La bataille des sexes’.

Bobby Riggs, ancien numéro un mondial dans les années 40 et machiste convaincu, disait à qui voulait l’entendre que le tennis féminin était très inférieur au tennis masculin. Il expliquait que même à 55 ans, il pouvait battre les meilleures joueuses du monde.

Billie Jean King avait tout d’abord refusé la confrontation. Et c’est la numéro un mondial de l’époque Margaret Court qui releva le défi en mai 1973. Elle perdit 6-2 6-1.

Après avoir attiré l’attention nationale sur lui, Riggs propose à nouveau une confrontation à Billie Jean King, dans un match avec 100.000$ de gain pour le vainqueur, rien pour le vaincu. La joueuse acceptera finalement et le match se déroulera à Houston en septembre.

Dans le premier set, Billie Jean King est menée 2 jeux à 3 mais commence à hausser son niveau de jeu dans ce match en 3 sets gagnants. Elle avait bien analysé le match de Riggs contre Margaret Court et avait un tactique toute trouvée : faire courir son adversaire, bien plus vieux.

Tactique payante puisque Billie remporte le match 6-4 6-3 6-3. Elle permet également au tennis féminin de se faire une place auprès du public. Le match est regardé pas 50 millions de téléspectateurs aux USA et 90 millions dans le monde. Sur place, 30.472 personnes assistant à la confrontation dans le stade. C’est encore à ce jour le record de public pour un match de tennis aux USA.

« Je pensais que ça nous ramènerait 50 ans en arrière si je n’avais pas gagné ce match. Ça aurait gâché le circuit féminin et ça aurait mis un coup à la confiance en de soi de toutes les femmes », expliquera plus tard Billie Jean King.

La joueuse restera par la suite toujours dans le top mondial et jouera un rôle pour améliorer l’égalité entre les genres. Elle sera également une voix pour les droits LGBT.

En tant que première présidente de la WTA, elle conclut des contrats de sponsorings très lucratifs pour les tournois et elle fonde la Women’s Sports Foundation. Son but est de ‘faire progresser la vie des filles et des femmes grâce au sport et à l’activité physique’.

Sa contribution et l’héritage qu’elle a laissé au tennis et au sport sont incomparable, si bien que la Fed Cup a finalement été renommé la Billie Jean King Cup. À 76 ans, et toujours plus occupée que jamais, elle continue à prôner l’égalité parce que ‘personne n’aime être laissé de côté’.

‘Que ce soit par genre, par couleur de peau, en rapport avec sa sexualité,… personne n’aime être laissé de côté. Quand les femmes ont un prize money moins important, ça veut juste dire que les femmes sont moins importantes. Personne n’est moins important, tout le monde compte. Quand l’égalité est là, tout est parfait, mais quand elle n’est pas là, le sentiment est horrible.’

‘Les femmes ont toujours gagné moins que les hommes. C’est aussi pour ça que nous voulons plus de femmes dans les organes de décision, plus de femmes dans les médias. Nous voulons que ces places de leadership reflètent le monde réel. Il faut aussi plus de femmes dans le coachings. Pour ça en Fed Cup c’est génial parce qu’il y a de nombreuses coachs.’

Olympic Channel

Toutes les nouvelles

Encore 154 jours jusqu'aux
Festival Olympique de la Jeunesse Européenne d'hiver Vuokatti 2022