“Cette année, le printemps sera très exigeant pour les athlètes”

Après une année sportive complètement chamboulée par le coronavirus, 2021 sera, on l’espère, une très belle année sportive avec les Jeux Olympiques en point d’orgue. À moins de 200 jours de Tokyo 2020, où en est le Team Belgium ?

Aujourd’hui, le Team Belgium est assuré d’avoir des places qualificatives pour 76 athlètes. Douze de ces places sont nominatives. “La superbe prestation de Hanne Verbruggen a terminé l’année 2020 de la plus belle des manières et nous accueillons donc une athlète de plus dans la délégation du Team Belgium. Lors du marathon de Valence, qui s’est couru le jour de la Saint-Nicolas, Hanne a réalisé un temps de 2h29.14, ce qui est 16 secondes en dessous de la limite olympique", explique Olav Spahl, Chef de Mission pour Tokyo 2020.

Avec les places qualificatives déjà connues, le Team Belgium sera présent à Tokyo pour concourir dans au moins 11 sports : athlétisme, aviron, baskteball, canoë-kayak, cyclisme, équitation, gymnastique, hockey, natation,taekwondo et voile.

"Pour Tokyo 2020, le Team Belgium se dirige vers une délégation d’environ 130 athlètes et une centaine d’accompagnants, coachs, kinés et staff", précise le Chef de Mission.

Les critères sont connus

Les critères de sélections ont été revus et corrigés et publié sur notre site internet fin de l’année dernière. Le calendrier des compétitions internationales est également connu. Mais pour le moment, le monde est encore sous le joug du coronavirus.

"Nous connaissons les critères pour les différents sports, mais nous devons malheureusement aussi tenir compte des changements dus à la pandémie qui est toujours bien présente. Les compétitions de qualification olympique en boxe ou le tournoi européen de qualification olympique en taekwondo devraient avoir lieu en janvier ou février, mais ils ont été reportés en mai. La période avril-mai-juin sera très exigeante et très condensée pour nos athlètes qui sont encore en quête d’une qualification. Nous saurons très tard – début juillet 2021 – avec certitude qui composera la délégation finale du Team Belgium."

Quarantaine pour les athlètes ?

Le CIO et le Comité d’Organisation travaillent actuellement sur base de quatre scénarii potentiels. Chacun est divisé en 6 catégories pour les 20 sites fonctionnels et en tenant compte d’au moins 5 groupes cible dans le cadre des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo et de la pandémie de Covid-19. Ça signifie qu’il y a actuellement environ 2.400 variantes pour les mesures à prendre. Une période de quarantaine pour les athlètes et membres de la délégation qui se rendra au Japon est une des nombreuses options.

À ce jour, nous ne sommes au courant que des resultats d’une réunion de coordination entre le Comité d’Organisation de Tokyo 2020 et des autorités japonaises. La consultation avec le CIO, le CIP (Comité International Paralympique), les fédérations internationales et les différents CNO (Comités Nationaux Olympiques) est encore en cours. Il est donc bien trop tôt pour en connaître les résultats.

“Pour la majorité du Team Belgium, une auto-isolation ne devrait pas être un problème. Pour permettre de récupérer du décalage horaire et s’habituer au climat japonais, nous avions déjà prévu d’arriver plus tôt sur place. Notre camp de base à Mito offre d’excellentes conditions pour la plupart des sport Olympiques“, souligne Olav Spahl.

Dès que les règles autour du Covid-19, en ce compris les possibles mesures de quarantaine, seront plus claires et officielles, le COIB aura des discussions avec les athlètes, les coachs et les fédérations (et les autres parties potentiellement impliquées) pour voir quelle sera la meilleure préparation afin de prester de manière optimale aux Jeux.

Mi-janvier, une réunion de consultation entre les services médicaux des différents CNO et le CIO sur les mesures coronariennes est également prévue.

Les vaccins pour les athlètes

Fin 2020, dans le cadre de la politique de vaccination en Belgique, le COIB a poliment demandé à Pedro Falcon, le directeur général Santé du SPF Santé publique et également ‘commissaire corona’ en Belgique, de tenir compte de la situation des athlètes dans leur préparation pour les Jeux. Nous ne savons pas encore si ce sera possible et quand ça pourrait avoir lieu.

“Nous sommes contents que la campagne de vaccination ait commencé en Belgique. La priorité est bien évidemment de vacciner les groupes à risque et le personnel de santé qui contribuent énormément à la lutte contre cette pandémie. Le COIB ne veut absolument aucun traitement préférentiel“, indique Olav Spahl. “Il s’agit d’un groupe raltivement restreint, environ 400 athlètes et accompagnants, qui pendant leur préparation pour les Jeux Olympiques sont exposés à des risques, principalement à cause des voyages et des déplacements nécessaires à cette préparation. La question de la vaccination du COIB et du personnel médical repose essentiellement sur le souci de la santé des athlètes et de leur entourage, dans le cadre d'une préparation optimale des Jeux Olympiques. Il est aussi important que tous les athlètes autour du monde puissent recevoir ce vaccin afin de participer aux Jeux Olympiques.“

C’est aussi une préoccupation du CIO et du Comité d’Organisation de Tokyo 2020.

Toutes les nouvelles

Encore 185 jours jusqu'aux
Festival Olympique de la Jeunesse Européenne d'hiver Vuokatti 2022