“Créer le bon contexte pour former un Team Belgium soudé”

Du 12 au 29 novembre, les athlètes du Team Belgium éligibles pour participer aux Jeux d’été de Paris 2024 quitteront les premiers frimas belges pour aller s’entraîner sous le soleil turc. C’est à Belek en effet que le COIB organise, pour la deuxième fois consécutive, son traditionnel stage olympique sous la houlette d’Olav Spahl, Directeur du sport de haut niveau. 

Et c’est donc à la Gloria Sports Arena que les 90 athlètes issus de 10 sports (athlétisme, breakdance, gymnastique, haltérophilie, hockey, judo, natation, tir, tir à l’arc et triathlon) qui ont répondu présents à l’invitation du COIB ont établi leurs quartiers. 

S’entraîner, apprendre à se connaître et teambuilding 

L’ambition du COIB est de créer le bon contexte pour que les athlètes du Team Belgium puissent s’entraîner dans les meilleures conditions possibles, apprendre à se connaître, partager leurs expériences et former une équipe soudée.

Olav Spahl: “Les stages de Team Belgium offrent bien sûr aussi une belle interactivité entre les athlètes de sports individuels mais aussi les athlètes de sports d’équipe. Transférer la dynamique propre aux sports d’équipe à l’ensemble de la délégation représenterait une valeur ajoutée fantastique pour le Team Belgium. Les athlètes ont ici le sentiment qu’ils ne sont pas seuls dans leurs préparatifs aux Jeux.” C’est aussi au COIB de créer le bon contexte pour former un Team Belgium soudé.

Mais à Belek, on ne fait pas que s’entraîner. Les 90 athlètes présents apprennent également à se connaître et découvrent différents sports. Avec au programme notamment, marche rapide, breakdance et tir à l’arc. Les athlètes se donnent mutuellement cours. Surtout quand il s’agit du breakdance, nouvelle discipline olympique pour les Jeux de Paris 2024. C’est vraiment important pour les breakdancers de se connecter au Team Belgium, précise encore Olav Spahl. 

Encadrement médical 

Le Dr. Johan Bellemans, Chief Medical Officer du COIBqui a déjà encadré les athlètes d’été lors de précédents stages et pendant les Jeux Olympiques de Rio et de Tokyo, est également présent à Belek. Au cours de ces stages, et grâce à la collaboration des kinés et des coachs, nous sommes en mesure de collecter et de regrouper un grand nombre d’informations sur les athlètes, nous apprenons vraiment à mieux connaître les athlètes ici avant l’échéance des Jeux Olympiques et c’est un énorme avantage pour leur suivi médical à partir de maintenant jusqu’après les Jeux. 

Partage d’expertises 

Olav Spahl: Ce stage nous donne l’opportunité de réunir et de partager de multiples expertises, connaissances et compétences. Plusieurs coachs sont présents ici, à Belek, certains d’entre eux ont déjà entraîné des Olympiens, mais pour d’autres, Paris 2024 sera leur premier rendez-vous olympique. C’est pour nous une occasion unique de croiser et d’échanger sur différentes expériences olympiques. 


Echanges également avec les partenaires de sport de haut niveau, les communautés - Adeps, Sport Vlaandern et Ostbelgiën -  et les sponsors pour définir les modalités de la collaboration avant et pendant les JO.

Toutes les nouvelles

Encore 107 jours jusqu'aux
Festival Olympique de la Jeunesse Européenne d'hiver Vuokatti 2022