“Des milliers de personnes qui t’applaudissent. Ce sentiment est indescriptible.”

Louis Croenen est un nageur qui a vécu ses débuts olympiques à l’âge de 18 ans lors des Jeux de Londres en 2012. Avec Dieter Dekoninck, Glenn Surgeloose et Pieter Timmers, il a amélioré de record de Belgique du 4x200m nage libre. En 2015, il devient le premier Belge depuis Fred Deburghgraeve (1998) à atteindre une finale en individuel en Championnat du Monde. Lors des JO de Rio en 2016, il a nagé dans deux finales. 

Est-ce que tu rêvais depuis tout petit d’une participation aux Jeux Olympiques ?
Oui, en 2004 j’ai regardé les Jeux Olympiques d’Athènes à la télévision. Depuis je rêve d’y participer en tant que sportif. 

Ça représente quoi pour toi les Jeux Olympiques ?
Je pense immédiatement à la convivialité. Les Jeux connectent tant de personnes, les meilleurs athlètes du monde sont réunis avec un objectif commun : représenter fièrement votre pays et faire les meilleures performances possibles. 

À quel moment tu as réalisé que tu avais une chance réaliste d’atteindre les minima pour chacune de tes participations aux Jeux Olympique ?
En 2012, j’ai appris seulement deux mois avant que nous étions qualifiés avec les relais. En 2015, j’ai réussi les minima individuels plus d’un an avant les Jeux. J’avais commencé à me dire que c’était possible après mon record de Belgique en 2014. Je continue à m’appuyer sur cette expérience et j’ai réalisé les minima pour Tokyo lors des Championnats du Monde en 2019. 

C’est quoi l’excellence pour toi ? Qu’est-ce qui t’anime ? 
Avoir un objectif en tête est pour moi très important. Tu travailles tous les jours et à chaque entraînement pour cet objectif. Ça aide dans les moments difficiles. Ça sort de la zone de confort mais c’est nécessaire. 

C’est quoi ton moment préféré des derniers Jeux Olympiques ?
C’est le moment où, après la chambre d’appel, tu entres dans la piscine et il y a des milliers de personnes qui applaudissent. Ce sentiment est indescriptible. 

Toutes les nouvelles

Encore 184 jours jusqu'aux
Festival Olympique de la Jeunesse Européenne d'hiver Vuokatti 2022