Du roller en ligne au patinage de vitesse (vidéo)

Fin du mois d’octobre, une dizaine d’athlètes actifs dans le roller en ligne ont participé à un stage d’une semaine à Herenveen, au centre de patinage de vitesse de la ville. Objectif : passer du bitume à la glace et pouvoir se projeter vers les Jeux Olympiques.

Le roller en ligne et le patinage de vitesse sont deux sports complémentaires. « La base est la même, bien qu’il y ait quelques différences sur le plan technique », explique Olav Spahl, directeur du sport de haut niveau du COIB, présent sur place.

Présents également sur place, Jason Suttels, qui représentait la Belgique aux Jeux Olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires, Sandrine Tas, qui avait remporté six médailles en roller en ligne aux Jeux Mondiaux de Wroclaw en 2017, ou encore bien évidemment, Bart Swings, qui est venu apporter son expérience dans le domaine.

Une expérience qui a été plus que productive selon Olav Spahl : « on a pu voir qu’il y avait des talents qui pouvaient effectuer le saut entre les deux sports. » Il se murmure également qu’une équipe de relais féminine pourrait également voir le jour pour déjà participer aux manches de Coupe du Monde dès janvier avec en ligne de mire les Jeux Olympiques d’hiver de Pékin en 2022.

Toutes les nouvelles

Encore 141 jour jusqu'au
Jeux Européens Cracovie-Małopolska 2023