Fanny Lecluyse gagne le bronze en petit bassin à Hangzhou

Médaillée de bronze du 200m brasse dimanche à Hangzhou, Fanny Lecluyse est devenue la deuxième Belge, après Stefaan Maene en 1993 à Palma de Majorque à monter sur le podium d'un championnat du monde en petit bassin. "Dès la reprise en septembre, l'objectif était d'avoir une médaille", a confié la Mouscronnoise. Cette performance lui donne confiance en vue de la suite de sa carrière et de son prochain objectif, la qualification aux prochains Jeux Olympiques à Tokyo.

"Dès que je touche le mur, le premier truc que je regarde c'est le chiffre à côté de mon nom et c'était le numéro 3, j'étais très contente d'avoir cette place", a expliqué Lecluyse, 26 ans. "Pour moi, dès la reprise en septembre, l'objectif était surtout d'avoir une médaille. Quelque part, j'espérais même encore mieux, et quand on regarde les chronos des autres, ce n'était pas impossible mais réaliste de gagner." Sixième aux 150m, Lecluyse a été chercher sa médaille grâce à son sprint final: elle et l'Américaine Annie Lazor, victorieuse de la course, ont été les plus rapides des 50 derniers mètres avec un chrono identique, 35.71. "Durant ces championnats, j'ai senti même dans le 50 et le 100 (deux épreuves qu'elles a conclues à la 7e place, ndlr) qu'à chaque fois, à la fin, j'étais forte pour revenir. Cela me donnait confiance pour le 200, je savais que je pouvais revenir. C'est juste que j'ai attendu un peu trop pour accélérer. Les virages, je n'étais pas toujours à la touche pile pour tourner, donc là aussi j'ai perdu un tout petit peu de temps. Mais dans la nage, à chaque fois je revenais bien." Une donnée importante en vue de la suite de sa carrière, estime-t-elle. "On a toujours dit que je suis forte en petit bain, mais comme dans cette compétition je perdais un peu dans les virages par rapport aux autres et je revenais dans la nage, c'est un signe qu'en grand bain je peux réaliser de très bons temps aussi... Cela me donne confiance pour le grand bain et pour essayer de me qualifier pour les prochains Jeux Olympiques, ainsi qu'espérer mieux que les résultats que j'ai eus avant", a expliqué Lecluyse, qui est déjà qualifiée pour les Mondiaux 2019 à Gwangju, en Corée du Sud. Celle de dimanche est la première médaille de Lecluyse dans un championnat du monde. Le palmarès international de la nageuse des Dauphins Mouscronnois comprenait jusqu'ici quatre médailles à l'Euro en petit bassin: le titre européen du 200m brasse et l'argent du 50m brasse en 2015 à Netanya ainsi que le bronze sur 200m brasse en 2011 à Szczecin et en 2017 à Copenhague.

Source : Belga News

Toutes les nouvelles

Encore 5 jours jusqu'aux
Jeux Européens Minsk 2019