Henri Demesmaeker est le porte drapeau du Team Belgium à Buenos Aires

Le skipper Henri Demesmaeker aura l’honneur, le 6 octobre lors de la cérémonie d’ouverture de la troisième édition été des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de Buenos Aires, de porter le drapeau belge. Quelque 4.000 athlètes vont ainsi donner le coup d’envoi de 13 journées olympiques mémorables sur la Plaza de Republica.

«Je suis très content de pouvoir porter le drapeau», a indiqué Henri après avoir appris sa nomination. «Cela représente énormément. C’est un honneur pour moi de pouvoir représenter notre pays en portant notre drapeau. C’est une chance unique dont je compte profiter à fond.»

Gert Van Looy, le chef de mission du Team Belgium, «Henri a très fort mûri au cours des dernières saisons. Avec sa partenaire, Frédérique, il a su décrocher de très beaux résultats sous la pression. Ils ont remporté les Championnats d’Europe et du Monde. Il a une grande maturité et une très bonne résistance au stress.»

Petit clin d’œil de l’histoire, le coach d’Henri Demesmaeker n’est autre que Sébastien Godefroid, médaillé d’argent aux Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996 et qui fût également, à Pékin en 2008, le porte-drapeau de la délégation belge.

Plaza de la Republica
Pour la première fois, la cérémonie d’ouverture ne se tiendra pas dans un stade olympique mais bien dans un lieu public: la Plaza de la Republica où se trouve l’Obélisque, bâtiment le plus iconique d’Argentine. C’est également la 1ère fois que la cérémonie d’ouverture sera accessible au grand public.

Lors de la cérémonie d’ouverture des JOJ – comme pour les Jeux Olympiques – la tradition veut que la Grèce entre dans le stade en premier. Les autres pays suivent par ordre alphabétique dans la langue du pays organisateur, qui lui entre dans le stade en dernier.

Toutes les nouvelles

Encore 48 jour jusqu'au
Festival Olympique de la Jeunesse Européenne d'hiver Frioul-Vénetie julienne 2023