Il y aura des bulles à Tokyo

"Je suis convaincu que les Jeux de Tokyo auront lieu", déclare Johan Bellemans, chief medical officer du Team Belgium. C'est pourquoi, il est important d’être au rendez-vous. Coachs, directeurs techniques et teamleaders sont tous bien d'accord sur ce point. "Une stratégie de communication cohérente et une préparation mentale des athlètes sont ici deux facteurs clés, c’est évident."

Le vendredi 18 septembre dernier, dans le cadre de l’Olympic Coaching Platform, s’est tenue une visioconférence réunissant une cinquantaine de coachs, directeurs techniques, teamleaders et membres du staff médical autour d’un thème central ‘Des stratégies aux protocoles’.

Dans le panel entre autres, Frederik Broché, directeur technique du Belgian Cycling et Nick Baelus, coach national du Belgian Triathlon, qui ont partagé leurs expériences de ces derniers mois. “Il est important que les protocoles soient clairs et faciles à comprendre”, a indiqué Frederik Broché. “Mais les respecter reste une responsabilité individuelle”. Pendant les courses, il n'a constaté aucun impact négatif de ces mesures, au contraire : “Le break en cours de saison et le programme en version allégée ont eu un effet positif pour de nombreux coureurs.”

“La première priorité du team médical sera de mettre les athlètes à l'abri de tout risque d’infection”, a insisté Johan Bellemans. “Le concept des bulles sera également d’application à Tokyo, tout comme à Mito où les athlètes auront l’opportunité de finaliser leur préparation. Nos bulles devront rester exemptes de toute infection, la moindre faille les mettrait en danger. C'est pourquoi, nous tenons absolument à maintenir le stage olympique en cette fin d’année. Cela permettrait à tous, athlètes et membres du staff, de répéter les protocoles dans un environnement sécurisé.”

“Les protocoles mis au point pour les stages par le COIB en collaboration avec tous les acteurs du sport de haut niveau envisagent différents scénarios et reposent sur 4 piliers: analyse des risques, testing, monitoring des symptômes et mesures sanitaires. Et pour les Jeux Olympiques aussi, plusieurs scénarios sont sur la table. Elaborés en étroite concertation avec le CIO et l’ensemble des instances compétentes dans le sport de haut niveau, COIB, athlètes, staff médical et encadrement.”

“En tout état de cause, la préparation mentale des athlètes est plus importante que jamais, nous sommes tous unanimes à ce sujet. Il y a un grand besoin de cohérence au niveau de la stratégie de communication. Les rôles et les responsabilités au sein du staff sportif et du Team Belgium dans son ensemble doivent être clairs pour tout le monde.”

“Je suis convaincu que les Jeux auront bien lieu. Le CIO sera prêt et au niveau national, le Team Belgium le sera également”, a déclaré Johan Bellemans.

Toutes les nouvelles

Encore 172 jours jusqu'aux
Festival Olympique de la Jeunesse Européenne d'hiver Vuokatti 2022