​Je dis STOP !

De récentes estimations de la Police Fédérale brésilienne affirment qu’il y aurait au Brésil plus de 250.000 enfants dans la prostitution. Il est donc importer d’être vigilant si l’on se rend à Rio pour encourager le Team Belgium.

Chaque année, 1,8 million d’enfants sont victimes dans le monde d’une exploitation sexuelle commerciale. Certains enfants sont maltraités par des voyageurs, d’autres sont vendus/changés dans l’industrie sexuelle. Chaque jour des millions d’images d’enfants maltraités sexuellement sur internet.

Grâce à la législation extraterritoriale, une personne qui a abusé d’un enfant sexuellement, peut être poursuivie en Belgique même si les faits ont eu lieu à l’étranger. Aujourd’hui encore, seul un petit nombre de faits a conduit à une condamnation pénale parce que les cas d’abus ne sont que très rarement signalés aux autorités compétentes.

Si vous êtes témoin d’une situation suspecte, signalez-le au moyen du site web: www.jedisstop.be. Même si vous ne disposez pas de toutes les données, il est quand même important de remplir un formulaire de déclaration. Cela permettra déjà à la police d’ouvrir un dossier.

Cette campagne est coordonnée par ECPAT Belgique, ensemble avec la Police, SFP Affaires Etrangères, la Défense, SPF Justice, Fédération du Tourisme industriel, la Fédération Royale Belge des Transporteurs et des Prestataires de services logistiques, Plan Belgique, Child Focus, et de la Fondation Samilia.

Le Comité Olympique et Interfédéral Belge soutient l’action d’ ECPAT Belgique.

Plus d’infos sur: www.jedisstop.be

Toutes les nouvelles

Encore 30 jours jusqu'aux
Jeux Européens Minsk 2019