​L’été des souvenirs olympiques: Jonathan Nsenga

L'été 2020 se promettait d’être bel et bien sportif avec les Jeux Olympiques de Tokyo en apothéose. Mais le Covid-19 en a décidé autrement. Pas de Jeux donc. En revanche, c’est pour nous l’occasion d’évoquer ensemble quelques souvenirs. L’ancien coureur de haies, Jonathan Nsenga, revient sur ses étés olympiques.

L'olympien Jonathan Nsenga, spécialiste du 110m haies, fait ses débuts en 1996 aux Jeux Olympiques d'Atlanta. En 2000 à Sydney, seconde participation aux Jeux. En 1998, il reçoit le Spike d’Or, trophée récompensant les meilleurs athlètes belges de l’année. Jonathan Nsenga participe également aux Jeux Olympiques de Londres en 2012 et de Rio en 2016 comme coach de Anne Zagré et Eline Berings, entre autres.

Jonathan Nsenga est fier d'avoir fait partie du Team Belgium en 1996 à Atlanta en tant que premier athlète belge de couleur.

“Ce dont je me souviens très bien à Atlanta, c'est la différence de menu pour les athlètes. Régime sportif pour ceux qui devaient encore aller en compétition, tous les autres athlètes dans la file au comptoir du McDonalds. C'était comme la ruée vers l'or à l'époque du Far West. Autre souvenir mémorable lorsque nous n'avons récupéré certains de nos bagages qu'un bon mois après notre retour en Belgique : j'avais oublié ce que j'avais mis dedans et j’étais tellement content d’y retrouver la couette du village olympique.”

La finale de Fred Deburghgraeve
Jonathan Nsenga s'en souvient encore comme si c’était hier, l'euphorie autour du titre olympique de Frederik Deburghgraeve lors de la finale du 100m brasse à Atlanta en 1996. Frederik termine alors en 1'00"65 et donne à la Belgique sa première médaille d’or olympique en natation après celle du cycliste sur piste, Roger Ilegems, en 1984.

“Ce jour-là, je logeais à l’hôtel à Tuscaloosa, là où une partie du Team Belgium était encore en stage avant de se rendre au village olympique. Fred a nagé à Atlanta la compétition de sa vie. Il a établi un record du monde lors des séries et a nagé pour l'or olympique. Un moment de rêve absolu et ce, dès le week-end d’ouverture des Jeux.”

“Autre instant de pure joie vécu dans les gradins aux Jeux Olympiques de Sydney lorsque Dominique Monami et Els Callens ont remporté la médaille de bronze du double dames. Encore un grand temps fort olympique! Dominique et Els ont qualifié cette victoire comme l'un des plus beaux moments de leur carrière. Cela m’a vraiment fait du bien à cette époque.”

Emotions à Londres 2012
En tant qu'entraîneur, Jonathan Nsenga connaît sa plus grande émotion lors des Jeux Olympiques de Londres en 2012.

“Les parents d'un de mes athlètes sont venus me remercier les larmes aux yeux après la course de leur fils. Cela a fait de moi le plus heureux des coachs. Les Jeux Olympiques de Londres ont été incroyables pour moi en termes d'ambiance et d’émotions dans le stade.”

Victoire historique de Nafi à Rio
Jonathan Nsenga n'a pas de mots pour décrire les moments extraordinaires que Nafi Thiam nous a fait vivre à Rio.

“Deux jours de folie, c'était à Rio. Son célèbre lancer du javelot avec un record personnel à 53,13m, ensuite tout était possible et Nafi a décroché l'or. Une victoire historique pour la Belgique.”

Toutes les nouvelles

Encore 296 jours jusqu'aux
Jeux Olympiques d'été Tokyo 2020