Le COIB a célébré Eddy De Smedt

Le 5 décembre, le COIB a célébré, en présence de la crème du monde olympique et sportif belge, le départ à la retraite d’Eddy De Smedt.

Eddy De Smedt a débuté sa carrière au Comité Olympique et Interfédéral Belge en 1985. Il a tout d’abord commencé avec les Jeux du Printemps, en compagnie de Piet Moons, Philippe Boon et le regretté Marc Maes, avec une équipe de 145 bénévoles. Le but des Jeux du Printemps était de découvrir des jeunes talents parmi des milliers de jeunes âgés de 7 et 8 ans. Une opération ambitieuse et une initiative du président de l’époque, Raoul Mollet.

Après ce début intense, Eddy De Smedt a commencé à travailler réellement au COIB. En 1988, il fait partie de sa première délégation olympique aux Jeux de Séoul. Au total, Eddy De Smedt a accroché 13 Jeux Olympiques à son tableau de chasse : 8 Jeux d’été et 5 Jeux d’hiver. Il aura été Chef de Mission à quatre reprises. Après Séoul ont suivi Barcelone 1992, Lillehammer 1994, Atlanta 1996, Sydney 2000, Athènes 2004, Turin 2006, Pékin 2008, Vancouver 2010, Londres 2012, Sotchi 2014, Rio 2016 et PyeongChang 2018.

Après les Jeux de Barcelone, Guido De Bondt devient secrétaire-général du COIB et Eddy De Smedt devient le responsable du sport de haut niveau, où il s’impose rapidement comme un passionné de sport et grâce à un enthousiasme contagieux.

« Le sport de haut niveau est une matière complexe et une aventure fondamentalement humaine.
Pour bien la comprendre, il faut côtoyer les athlètes aux moments-clés des grands rendez-vous compétitifs bien sûr, mais aussi à l’entraînement ou lors de stages, sans oublier les moments plus difficiles que traversent presque tous les athlètes lors de périodes de maladies ou de blessures », explique Pierre-Olivier Beckers, président du COIB.« C’est grâce à ses formidables capacités d’empathie à son intelligence émotionnelle à nulle autre pareille qu’Eddycomprend – qu’il ‘sent’ – les athlètes et leur entourage. »

« Sa vision c’est d’être totalement au service des athlètes. De les amener à prester à leur plus haut niveau et de tout faire pour qu’ils puissent y arriver…sans arrière-pensée !”, poursuit le président du COIB. « Et il cherchera tous les moyens pour aboutir. C’est un joueur de sport d’équipe (ndlr : handball) et pour gagner il s’entoure toujours des meilleurs. »

Merci Eddy pour tout ce que tu nous as apporté dans le sport et pour tout ce que tu nous apprendras encore. On te souhaite le meilleur !

Toutes les nouvelles

Encore 141 jour jusqu'au
Jeux Européens Cracovie-Małopolska 2023