Le COIB lance son ‘Female Coaches Café’

Le COIB qui a pour objectif d’atteindre une participation paritaire aux postes de direction dans le sport souhaite encourager les femmes à prendre toujours plus de responsabilités. Dans cette perspective, le COIB a lancé à l’occasion du Team Belgium Training stage annuel à Belek : le ‘Female Coaches Café’. 

A travers le ‘Female Coaches Café’, le COIB souhaite attirer davantage l'attention sur les femmes qui occupent des postes clés dans le sport. C'est la toute première fois qu'un tel moment de networking est organisé portant une attention spécifique aux femmes membres de la délégation - coaches, staff médical, encadrement des athlètes. Ce coffee talk inspirant a permis d’échanger diverses expériences sur les parcours vécus et sur les obstacles rencontrés par les femmes dans le sport de haut niveau. Jean-Michel Saive, président du COIB et Cédric Van Branteghem, CEO du COIB, étaient également de la partie. 

Nous avons demandé à Carole Bam, coach des Belgian Cheetahs et à Marjorie Heuls, coach chez Gymfed quel était leur avis respectif au sujet de cette initiative et quels conseils elles aimeraient donner aux femmes qui souhaitent occuper un poste à responsabilité dans le sport de haut niveau.  

Carole Bam : “J’applaudis cette initiative ! Personnellement, je rencontre tous les jours des obstacles parce que je suis une coach femme. Je sens qu’on ne me prend pas toujours au sérieux. Les différences hommes-femmes, je vis cela tous les jours dans le sport de haut niveau qui est encore trop un milieu d’hommes. Ce genre d’initiatives me donne l’impression que j’y ai ma place, cela me motive. J’ai l’impression que je ne suis pas seule à affronter certaines barrières. Cela m’a vraiment donné un coup de boost ! Je pense que les femmes doivent plus s’imposer, nous devons encore plus encourager d’autres femmes pour qu’elles occupent un job, un poste dans le sport de haut niveau. Les femmes doivent plus croire en elles et ne pas avoir peur pour se lancer dans le sport de haut niveau. Nous avons les mêmes capacités que les hommes et nous arrivons avec nos athlètes à d’aussi belles prestations ! 

Marjorie Heuls : “Super initiative du COIB, je trouve cela très bien de communiquer et d’échanger sur ce thème, après tout c’est une question de société. Je pense que dans la société d’aujourd’hui, comme dans le sport de haut niveau, les femmes ont plus d’opportunités qu’avant grâce aux différents combats déjà menés par des femmes par le passé. Personnellement dans mon sport, je n’ai pas ressenti de difficultés en tant que coach. La plupart des obstacles que j’ai rencontrés sont valables pour les femmes comme pour les hommes. Mais je sais que pour accéder à des fonctions à responsabilités, il y a encore parfois des différences entre les hommes et les femmes. Nous, les femmes, nous devons poursuivre nos ambitions, ne pas hésiter à communiquer lorsque nous rencontrons des obstacles. Et avant tout rester nous-mêmes et suivre notre chemin.”  

Cédric Van Branteghem : “Nous constatons encore aujourd'hui que les femmes sont largement sous-représentées dans le sport de haut niveau et ce, malgré le quasi-équilibre des genres chez les athlètes. C'est aussi le cas ici dans le cadre de ce stage Team Belgium. La Gender Equity Commission du COIB a la volonté de mettre cette problématique en avant. Ce moment ‘Female Coaches Café’ est donc une super façon de réunir l’ensemble de nos femmes coaches et membres de l’encadrement pendant ce stage. C’est ainsi pour toutes l’opportunité d’obtenir une plus grande visibilité et nous avons tenu à mettre ce sujet important à l'ordre du jour. Les difficultés et les tips qui ont été au centre de cet échange permettront à la Commission de travailler concrètement pour développer des initiatives par la suite.”  

Gender Equity Commission du COIB 

Le ‘Female Coaches Café’ est une initiative de la Gender Equity Commission du COIB. Le COIB travaille activement à la promotion de l’égalité des genres aux postes de management au sein du CNO et dans les organisations sportives en général.  

En 2018, la Task Force ‘Women & Sports’ fut mise en place avec pour mission, d’une part, d’identifier les barrières qui mettent encore un frein à la participation des femmes dans le sport et, d’autre part, de proposer des solutions innovantes pour améliorer la situation. Quatre groupes cibles ont été définis : athlètes, coaches, officials et membres de conseils d’administration. 

L’EOC Gender Equality, Diversity and Inclusion Commission  

Cédric Van Branteghem siège aussi au sein de l’EOC Gender Equality, Diversity and Inclusion Commission (ou Commission pour l’Egalité des Genres, la Diversité et l’Inclusion des COE) qui a pour objectif de développer une stratégie et un plan d’action autour de l’égalité des genres et de l’inclusion et d’en suivre l’implémentation. Dans ce contexte, cette Commission soumettra également des recommandations au Comité Exécutif des COE. 

 Project Guidance to Achieve More Equal Leadership in Sport (GAMES) 

Le COIB est également membre de la Commission pour l’EOC Gender Equality, Diversity and Inclusion Commission en collaboration avec le bureau de l'UE à Bruxelles et huit CNO européens dans le cadre du projet transnational ‘GAMES’ ou ‘Guidance to Achieve More Equal Leadership in Sport’. Ce projet, cofinancé par le programme Erasmus+, vise à améliorer la parité hommes-femmes aux postes de management dans le sport. 

 

Toutes les nouvelles

Encore 47 jour jusqu'au
Festival Olympique de la Jeunesse Européenne d'hiver Frioul-Vénetie julienne 2023