Olivier Warner premier breakdancer belge de l’histoire aux Jeux Olympiques de la Jeunesse

En octobre, à Buenos Aires, Olivier Warner entrera dans l’histoire en tant que tout premier breakdancer belge aux Jeux Olympiques de la Jeunesse. Le breakdance est en effet pour la première fois au programme olympique.

Pour Olivier Warner, c’est un grand honneur de participer aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires. Sa plus grande motivation, dit-il d’ailleurs.

“C’est naturellement très spécial pour moi car c’est la première fois que le breakdance est reconnu comme discipline olympique”, explique Olivier Warner “Et j’ai la chance de pouvoir représenter mon pays dans mon sport !”

“J’espère communiquer énormément avec les autres athlètes et je trouve très intéressant de rencontrer des gens de différentes cultures et différents sports.”

Notre breakdancer anversois de 16 ans a l’intention de partir en Argentine bien préparé. Son nom de compétition : Bboy Reflow.

Après sa 5ème place au championnat du monde de Tokyo, il veut faire mieux à Buenos Aires où il espère gagner une médaille.

“Je ne vais pas créer beaucoup de nouveaux mouvements mais, pendant les vacances, je m’entraînerai 6 heures par jour et, en période scolaire, entre 2 et 4 heures par jour. Je veux et vais tout donner pour bien prester aux Jeux Olympiques de la Jeunesse.”

Toutes les nouvelles

Encore 12 jours jusqu'aux
Jeux Olympiques de la Jeunesse d'été Buenos Aires 2018