Pour Greg Van Avermaet, "il est mentalement important d'avoir des dates en tête"

Greg Van Avermaet trouve important d'avoir une idée des échéances qui attendent les coureurs après la décision de l'UCI de réorganiser le calendrier sur route dans la foulée du report du Tour de France, qu'il prévoit de disputer avant les Monuments.

"Il est important pour nous coureurs d'avoir certaines dates en tête, dates à laquelle on pourrait reprendre, même si cela dépend encore du développement du virus", a confié le champion olympique mercredi dans une vidéo postée par son équipe CCC. "Savoir quand les grands rendez-vous pourraient avoir lieu, mentalement c'est le plus important et je pense que pour les sponsors c'est important aussi de penser que cela va pouvoir reprendre, cela va aider les deux", a ajouté Greg Van Avermaet, dont la formation, et son partenaire principal, sont durement touchés sur le plan financier. "On discute à présent avec mon entraîneur pour voir ce que l'on va faire maintenant. Je n'ai pas roulé pour le moment car j'ai un peu mal au genou. On a quelques semaines pour retrouver un niveau de compétition, c'est bien de le savoir, de bien récupérer d'abord avant de reprendre l'entraînement et cela nous tranquillise de pouvoir se faire une idée. 

L'idée serait de se construire avec des plus petites courses avant le Tour de France. Puis, il y aura un bloc de courses importantes et pour moi, ce seront les Monuments. Je ne vais pas faire la Vuelta ni le Giro et me concentrer sur les courses d'un jour, c'est le plus important pour moi. Avoir un grand Tour derrière soi va aider pour être fort dans les classiques d'un jour. Pour moi, j'espère que cela va se passer comme ça, et on verra pour le reste." 

L'UCI a décidé en effet de reporter le Tour de France à la fin août, au départ de Nice le 29, pour une arrivée prévue à Paris le 20 septembre, le jour du début de la semaine des Championnats du monde en Suisse (du 20 au 27). Ce sera ensuite le Tour d'Italie puis le Tour d'Espagne. L'Union cycliste internationale veut également pouvoir recaser les cinq 'Monuments' du cyclisme: Milan-Sanremo, le Tour des Flandres, Paris-Roubaix, Liège-Bastogne-Liège et le Tour de Lombardie. L'instance internationale prévoit plus de détails sur le calendrier pour le 15 mai.

(Belga)

Toutes les nouvelles

Encore 299 jours jusqu'aux
Jeux Olympiques d'été Tokyo 2020