​Prester sous une chaleur humide : 7 conseils du Professeur Peter Hespel

Dans un an, les athlètes participeront aux Jeux olympiques. A Tokyo, ils ont déjà un adversaire de plus : la chaleur humide ! Peter Hespel, de l'Académie de Bakala - KULeuven donne 7 conseils.

1. Les vestes réfrigérées fonctionnent bien.
Peter Hespel, physiologiste de l'exercice : "Ces vestes sont devenus plus sophistiquées ces dernières années. Les micro-piles peuvent garder un gilet au frais plus longtemps. Par le passé, le glace stockée dans ces gilets fondait lentement. Veuillez noter que cela ne change pas grand-chose sur le plan physiologique. Si – pardonné moi l'expression - on met quelques morceaux de glace sur un bloc de viande de 60, 70, 80 kilos, ce bloc refroidit à peine. La température du corps change à peine. Néanmoins, lorsque la température de votre peau diminue, vous avez moins cette sensation de surchauffe.

2. Boisson isotonique pour sportifs
Ce type de boisson consiste en une combinaison de glucides, de sels et de minéraux. Elle doit être déterminée individuellement pour chaque athlète sur la base d'un profil de sudation.

3. Ice Crunch
Congelez une boisson pour sportifs, prenez là avant le départ, afin que votre température corporelle baisse. L'estomac et les intestins doivent évidemment être capables de le supporter.

4. Chaque goutte de sueur de votre corps non évaporée est une opportunité perdue pour vous refroidir.
"Il y a aujourd’hui des matières qui permettent d’absorber les gouttelettes de sueur. Cela permet de refroidir le corps.

5. Votre corps se refroidit lorsque vous êtes dans l'eau entre 25 et 30 degrés.
"Cette technique est très compliquée à mettre en place. On imagine mal Greg Van Avermaet assis dans un bain une demi-heure avant le départ. Ni avec des athlètes qui doivent parfois attendre trois quart d’heure dans une chambre d'appel avant une course."

6. De nouvelles stratégies pour s'acclimater se mettent aujourd’hui en place.
"Prendre un bain cinq fois par semaine pendant 30 minutes dans de l'eau tellement chaude que vous vous y sentez quelque peu mal à l'aise, vous permettra de vous habituer à la chaleur. Cette pratique permettra aux athlètes de s'acclimater quelque peu avant leur départ pour le Japon. Faire un stage en Sierra Nevada ou à Tenerife peut également être une piste.

7. Écran solaire
"C'est évident, mais pour les athlètes et les fans, n'oubliez pas d'appliquer un écran solaire."

Source
Le journaliste Hans Jacobs de Het Nieuwsblad, partenaire média du COIB, a écrit cet article depuis Tokyo. Avec le soutien du Fonds Marilo et de la Fondation Roi Baudouin

Toutes les nouvelles

Encore 231 jours jusqu'aux
Jeux Olympiques d'été Tokyo 2020