Sonic aux Jeux Olympiques. Médaille de bronze pour le jeu officiel Tokyo 2020 de SEGA

Des Jeux Olympiques virtuels ? Non, nous comptons toujours bien les voir en vrai ! Mais sur votre tablette ou votre smartphone vous pouvez vivre l’aventure olympique avec Sonic dans le jeux officiel de Tokyo 2020 ‘Sonic aux Jeux Olympiques’. Le journaliste jeux vidéo Raf Picavet a testé le jeu pour nous.

Sur Nintendo Switch, Sonic, la mascotte super rapide de SEGA, est en duo avec Mario. Dans le nouveau jeu, disponible sur Google Play et sur l’Appele Store, le hérisson bleu se la joue solo. Le résultat donne un jeu pas toujours inspiré, mais finalement assez divertissant, varié avec une grande rejouabilité.

Ce que vous devez d’abord savoir à propos de Sonic aux Jeux Olympiques, c’est qu’il s’agit d’un jeu gratuit au démarrage. Cela veut dire que vous pouvez le télécharger gratuitement pour pouvoir jouer à quelques jeux de base. Mais à moins que vous ne soyez prêts à payer un peu moins de 10€, le jeu s’arrête plus rapidement et brusquement que prévu. Notez que ce n’est en aucun cas le seul jeu à l’heure actuelle qui utilise cette technique, mais ça aurait pu être plus clair à ce stade. Surtout pour les joueurs qui trouvent des alternatives pour jouer gratuitement ou plus longtemps.

Sonic at the Olympic Games Tokyo 2020

Sonic & Co sauvent Tokyo

Celui qui a ces quelques euros en revanche découvre avec Sonic aux Jeux Olympiques un jeu agréablement étendu, varié et bien travaillé. Le scénario ? Vous incarnez Sonic et ses amis et vous devez sauver la ville olympique de Tokyo du Dr. Robotnik. En pratique, vous participerez à un large éventail de disciplines olympiques et d’autres plus fantaisistes. Bien performer vous permettra de gagner des compétences supplémentaires que vous pourrez ensuite utiliser contre les différents boss, les lieutenants du Dr. Robotnik.

Le jeu propose plus de 15 disciplines. Des classqieus, comme le 100m, les 400m haies, le tennis de table, le tir aux clays, mais aussi le karaté et l’escalade qui feront leur début lors de ces Jeux de Tokyo. En mode EX, vous trouverez des variantes de ces disciplines avec un gameplay moins réalistes et plus orienté vers le ‘gameplay Sonic’. L’intrigue vous mène de défi en défi, mais vous pouvez également décider de refaire un niveau précédent ou de passer un niveau trop difficile.

Défi – Histoire : 1-0

Presque chaque réalisation vous donnera quelque chose en termes d'expérience, une compétence renforcée et dans certains cas même un nouveau personnage. Le jeu en propose 16 et chacun a ses propres points forts que vous pouvez encore augmenter par la suite afin d’améliorer vos scores. C’est un must puisque plus vous avancez, plus le niveau de chaque discipline devient difficile. L’histoire passe de plus en plus à l’arrière plan, mais c’est réellement un avantage plus qu’un inconvénient.

Le jeu ne manque donc pas de variation ni de jouabilité. La plupart des disciplines prendront moins d’une minute de votre temps du départ à l’arrivée, ce qui fait de ce jeu un jeu parfait pour une courte pause. La finition visuelle est ce qui se fait de mieux dans le milieu des jeux mobiles et les commandes fonctionnelles sobres évitent toute frustration inutile. Cependant cela ne masque pas longtemps le fait que tous ces mini-défis manquent d’inspiration. L’envie d’être classé aux meilleures places nationales ou internationales est sympathique, mais ça n’intéresse que les joueurs les plus accros.

En conclusion, avec Sonic aux Jeux Olympique, vous avez un jeu super bien fini, avec lequel vous jouerez assez longtemps pour justifier le prix d’achat. Vous accrocherez très fortement à certains aspects du jeu, mais dans l’ensemble cela manque d’homogénéité et de l’effet WAOUW. Une place sur le podium, mais pas une médaille d’or.

Toutes les nouvelles

Encore 179 jours jusqu'aux
Jeux Olympiques d'été Tokyo 2020