Thomas Briels, champion olympique à Tokyo, met un terme à sa carrière internationale

 "Partir n'est jamais facile, mais cela fait partie de la vie. Après 15 ans et 359 sélections, j'ai décidé de me retirer des Red Lions en tant que champion olympique." C'est par ces mots que Thomas Briels, 34 ans, a annoncé la fin de sa carrière internationale quelques semaines après avoir décroché l'or aux Jeux Olympique de Tokyo. 

Après une médaille d'or en Pro League, une médaille d'or au championnat d'Europe, de l'or en Coupe du monde et après son plus beau titre "Gold" aux récents Jeux de Tokyo, il transmet le sceptre à la jeune garde des Red Lions.

Thomas Briels a disputé quatre fois les Jeux Olympiques, à Pékin 2008 (9e), Londres 2012 (5e), Rio 2016 (2e) et Tokyo 2020 (1er) portant le brassard de capitaine pendant plusieurs années, jusqu'aux derniers JO où il avait été sélectionné dans un rôle de réserviste. Mais comme il sied à des joueurs de haut niveau, il a continué à jouer et est même devenu l'une des vedettes, avec Alexander Hendrickx, de ce tournoi olympique.

Cette saison, il joue encore pour son équipe néerlandaise d'Oranje-Rood mais pour la saison prochaine, toutes les pistes sont ouvertes.  

"A mes coéquipiers, mes meilleurs amis, mes frères, j'étais triste de m'asseoir dans le vestiaire avec vous lundi pour la dernière fois. J'ai pensé à tous les moments de rires, nos discussions, les larmes, la sueur, le sang, les hauts et les bas que nous avons traversés ensemble", a ajoué Thomas Briels.

"Vous avez toujours été là pour moi et j'ai toujours donné le meilleur pour vous. Je suis incroyablement fier de chacun d'entre vous. Tout le travail effectué ensemble me manquera, comme ces moments avant les matches et la façon de pouvoir compter sur chacun sous la pression. Mais le plus important est d'avoir écrit l'histoire et collecté autant de souvenirs ensemble. Et d'avoir fait de vous des amis pour la vie. Vous serez à jamais dans mon coeur", a écrit encore Thomas Briels qui a remercié aussi sa famille, ses dirigeants et les supporters. 

"Champion d'Europe, champion du monde et champion olympique, ce fut un honneur de porter le maillot", a-t-il conclu.

Belga

 



Toutes les nouvelles

Encore 181 jours jusqu'aux
Festival Olympique de la Jeunesse Européenne d'hiver Vuokatti 2022