Warre Van Damme « Les Jeux Olympiques, c’est le but ultime »

Warre Van Damme fait du short-track depuis six ans déjà, dont cinq en compétition. Il s’entraîne à Bruges, Gand et Liedekerke, tant avec son club qu’avec la sélection nationale. Depuis qu’il a quatre en il fait également du roller. Il combine les deux sports : short-track en hiver, roller en été. Du 10 au 15 février il participera au Festival Olympique de la Jeunesse Européenne.

« Je reviens tout juste des Championnats du Monde junior qui se déroulaient à Montréal », explique Warre Van Damme. « C’étaient mes premiers Championnats du Monde. Sur 1.500m j’ai terminé 30e sur 80. Pas un mauvais résultat quand on tient compte que j’étais un des plus jeunes. J’ai 16 ans et la plupart des concurrents en avant 18. »

« Je connais presque tous les short-trackers d’Europe occidentale. Mais avec la présence d’athlètes de Suède et de Hongrie, c’est difficile d’estimer le niveau global. Je pense que le podium ne sera pas atteignable, mais je veux quand même faire de bonnes prestations. Et puis je veux profiter pleinement du FOJE avec le Team Belgium. J’espère que j’aurai l’occasion d’aller voir d’autres sports comme le snowboard ou le hockey sur glace. »

Et lorsqu’on lui demande à quel point il aimerait participer aux Jeux Olympiques, Warre répond que : « Les Jeux Olympiques, c’est le but ultime. Mais il faut rester réaliste : le chemin est très long. Quelles possibilités vont s’offrir à moi ? Comment va évoluer l’encadrement ? Est-ce que je pourrai combiner le sport avec mes études ? J’avance pas à pas. On verra bien où l’histoire se termine ! »

Toutes les nouvelles

Encore 5 jours jusqu'aux
Jeux Européens Minsk 2019