Game Changers

Vision / Mission

La mission de “Empowering Women in Sports” vise tout à la fois à identifier les barrières qui mettent encore un frein à la participation et à la visiblité des femmes dans le sport, à définir une stratégie axée sur la promotion de l’égalité des genres et sur base des lignes directrices fixées, à mettre en œuvre des programmes d’action ciblés. Sont concernés en première ligne les athlètes mais aussi les coachs, les officials, les administratrices.

Ce projet innovant est le résultat d’une collaboration conjointe avec les trois communautés, l’Adeps, Sport Vlaanderen, Ostbelgien, l’ensemble des fédérations sportives et de nombreux autres partenaires.

Activités

  • Mener des campagnes de sensibilisation à l’égalité des genres avec le soutien de tous les acteurs du monde sportif.
  • Entreprendre des actions spécifiques au sein des établissements scolaires et des clubs sportifs pour encourager la pratique sportive auprès des jeunes filles.
  • Organiser des sessions de formation et des networking workshops sur la thématique de l’égalité des genres, intensifier l’échange d’informations via les réseaux sociaux.

Contexte
En 2018, le Conseil d’administration du COIB décide de mettre en place une Task Force “Women & Sports”, à l’initiative de trois de ses membres, trois femmes en l’occurrence, Dominique Gavage (membre de la Commission de sélection du COIB), Gwenda Stevens (présidente de la Commission des officials du COIB) et Dominique Monami (ex-star du tennis, médaillée de bronze aux Jeux de Sydney 2000). Objectif visé, développer une stratégie en faveur du sport féminin.

Une enquête menée par cette Task Force auprès d’un panel de femmes composé de 214 athlètes, coachs, administrateurs et officials du Team Belgium montre alors que 68 % d'entre elles estiment que les femmes sont sous-représentées dans les structures sportives. Dans le même temps, seulement 23% considèrent que les femmes ont la même visibilité dans les médias que leurs concurrents masculins. Et d’autre part, toujours selon cette même enquête, ce sont les médias qui sont les premiers responsables du manque de visibilité côté femmes. Enfin, 72% ajoutent que cette différence entre homologues féminins et masculins se manifeste aussi au niveau des rémunérations. En d'autres termes : il est temps d'agir!

Maillons forts de cette initiative, les “Games Changers”, un groupe représenté par neuf athlètes de haut niveau, Ann Wauters, Gella Vandecaveye, Tia Hellebaut, Evi Van Acker, Kim Gevaert, Gitte Haenen, Kimberly Buys, Elfje Willemsen et Nicky Degrendele qui estiment en effet qu'il est grand temps de promouvoir le sport féminin. Ce groupe reste ouvert à tous les athlètes - femmes et hommes - intéressés qui souhaiteraient se mobiliser et s’investir dans ce projet.

Ensemble avec la Task Force “Women & Sports” du COIB, les “Game Changers” vont donc s’atteler à développer une stratégie volontariste en faveur du développement du sport féminin et d’un égal traitement des femmes et des hommes dans le sport de haut niveau, permettant également à toutes et tous d’avoir accès aux postes à responsabilité.

Task Force

  • Dominique Gavage Dominique Gavage
    Dominique Gavage
  • Dominique Monami Dominique Monami
    Dominique Monami
  • Gwenda Stevens Gwenda Stevens
    Gwenda Stevens

Encore 239 jours jusqu'aux
Jeux Olympiques d'été Tokyo 2020