Thomas Pieters se hisse à la troisième place de l'Open de France

Avec un troisième tour en 66 coups, Thomas Pieters est passé samedi de la septième à la troisième place de l'Open de France (DP World Tour/3 millions), qui se déroule au Golf National de Guyancourt, en France, près de Paris.

À l'image de son premier tour, l'Anversois de 30 ans a réalisé un sans-faute où il a notamment réalisé cinq birdies. Pieters, 33e au classement mondial, compte deux coups de plus à 18 trous à jouer que Rasmus Højgaard.

Le Danois garde la tête, mais a vu son avance se réduire à un coup sur le Sud-Africain George Coetzoo.  Højgaard, qui comptait encore six coups d'avance sur le Français Paul Barjon avant le début du troisième tour, s'est effondré au deuxième trou avec un par-3 de 192 mètres. Le triple vainqueur de l'European Tour a frappé la balle dans l'eau à trois reprises, ce qui a entraîné un bogey en cinq coups. Après un nouveau bogey sur le troisième trou, le Danois s'est repris avec cinq autres birdies contre lesquels il a également dû inscrire deux bogeys sur sa carte. Avec un tour de 74 coups et un score total de 12 sous le par, son avance a pratiquement fondu.

Nicolas Colsaerts, qui avait pu se qualifier pour la phase finale après un solide deuxième tour, a dû se contenter d'un tour de 72 coups. Le Bruxellois semblait initialement se diriger vers un troisième tour de 69 coups. Cependant, sur le dix-huitième et dernier trou, il a vu la balle disparaître dans l'eau à deux reprises, ce qui lui a coûté un triple bogey. Le tenant en titre a dû perdre 15 places et a terminé à la 49e place pour cette troisième journée.

Belga

Toutes les nouvelles

Encore 48 jour jusqu'au
Festival Olympique de la Jeunesse Européenne d'hiver Frioul-Vénetie julienne 2023